• Don d'organes

    Comme vous le savez bientôt il va avoir une nouvelle loi, une de plus

    Même si je cautionne le fond c'est sur le principe que je ne suis pas du tout d'accord

    Bientôt nous seront relayé à une vulgaire marchandise 

     

    En 1998 date à laquelle mon père à refait pour la seconde fois un anévrisme 

    L'hôpital m'avait gentiment convoqué pour savoir si j'étais pas opposé au don d'organes

    Je reconnais qu'ils ont perdu un peu de leur temps pour bien expliquer ce qu'ils allaient faire 

    Rassuré, l'accord à été donné pour les examens post opératoire sur les possibles prélèvements

    Je savait donc qu'après cet entretien je venait de condamner mon père à y rester 

    Il avait 66 ans et malgré sa longue maladie on est pas prêt pour autant à ce genre de situation

    J'ai jamais eu de remords et si c'était à refaire je le referait à nouveau 

     

    Ca c'est mon histoire, demain ça le sera tout autrement 

    Oui demain il aura un vol pour pas dire un viol sur la personne avec cette nouvelle loi

    Sur le fond ils ont raison, sur le principe de prendre sans demander j'suis pas du tout d'accord

    Sommes nous arrivés si bas pour ne plus respecter un mort et de voler de ce qu'il a ?

    Trouverez vous normal si une opération échoue qu'une mère aura comme souvenir un fils atrophié ?

    Oui vous allez me dire c'est pas des membres, juste des organes 

     

    Bah justement une fois que la loi est adopté, qu'elle seront les évolutions de la médecine ?

    Jusqu'ou la famille pourra dire STOP ça va trop loin ?

    Mutiler un corps c'est pas pire qu'une profanation ? et là personne ne bouge 

    La question que je me pose c'est quand seront nous enfin maitre de nos corps ? 

    Hormis l'obligation de consommer et prendre ce qu'on possède l'état ne nous aides pas beaucoup 

    Faire de la mort un commerce existait déjà

    Rendre possible un commerce d'organes hollande le fera ...

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Mars 2015 à 07:30

    Le registre national des refus répertorie toutes les personnes qui ont souhaité laisser une trace légale de leur opposition à toute forme de prélèvement d’organes ou de tissus après leur décès.

    On peut s’y inscrire dès l’âge de 13 ans : il suffit de télécharger et d’imprimer le formulaire proposé sur cette page, puis de l’envoyer à l’adresse indiquée en joignant la copie d’une pièce d’identité officielle (carte d’identité, permis de conduire, titre de séjour, passeport…).

    Quand une personne meurt dans des conditions compatibles avec un prélèvement d’organe, l’équipe médicale consulte systématiquement et obligatoirement ce registre, avant de commencer le prélèvement.

    S’inscrire sur le registre national des refus n’est pas obligatoire, mais c’est une assurance que sa volonté de refuser tout prélèvement sera respectée.

    Donner certains organes seulement

    Si vous avez des réticences à ce que certains organes ou tissus soient prélevés, il suffit simplement de le préciser à vos proches. Ils pourront en témoigner auprès des médecins de l’hôpital et votre choix sera respecté. Ainsi, seuls les organes que vous souhaitez donner seront prélevés. 

    Télécharger le formulaire d’inscription au registre national des refus.

    2
    monica-breiz
    Vendredi 27 Mars 2015 à 07:39
    bonjour
    je suis très émue de se que tu nous raconte

    après cela ,
    moi cette future loi me peine ...
    car je la lit au niveau de notre liberté
    nous naissons et nous mourrons c'est pour tous notre lot
    mais nous n 'avons même pas ce choix de dire non si cela ne nous plait pas
    à la fin de notre vie , nous ne pourrons rien ..

    si c'est utile à quelqu' un de plus jeune c'est bien , mais cela peut devenir aussi abusif et , en voyant tout ce qui se passe nous avons le droit de nous poser des questions ...
    Nous ne sommes même pas maitre de notre corps donc de nous même ..

    je repense aux oiseaux libres eux qui planent dans l insouciance au -dessus de la mer comme j 'aurais voulu ..en être )
    Une bonne journée pour toi (sourires^^)

    ( merci pour la vidéo de Thiéphaine )

    @kenavo
    3
    Vendredi 27 Mars 2015 à 07:59

    je ne me sens déjà pas à l' aise du fait qu' on puisse donner son sang, pour sauver des vies, mais que ce sang soit pratiquement revendu dans les hôpitaux.

    C' est la même chose, pour les chirurgiens qui font payer les opérations comportant un don d' organe.

    Mais le but étant  de sauver, on ne peut qu' accepter.

    J' avais lu cette volonté de passer outre le volontariat, et que sans avis contraire de la personne incriminée, on pourra prélever des  organes, même sans le consentement de la famille.

    là, je ne suis pas d' accord .

    Veux tu parier que jamais  on ne prélèvera un organe de ministre sans son consentement  ou celui de sa famille !

     Je pense même que l' idée ne viendrait pas de poser la question.

    Ce qui m' énerve aussi, c' est que la famille doit quand même payer pour le côté funéraire.

     Aussi, dans mon portefeuille,  y a t' il une note spécifiant qu' on peut prélever ce que l' on veut sur mon corps, à condition que ma famille n' ait aucun frais.

     Passe une bonne journée

    Amitié

    4
    Vendredi 27 Mars 2015 à 11:01

    Bonjour, bonjour bonjour 

     

    @ Amarante

    Tout d'abord soit la bienvenue 

    J'ai bien compris le message mais c'est le faite de prendre sans demander

    Pour une personne qui à exprimée le souhait j'ai absolument rien contre

    Par contre si demain une personne à oublié de soumettre son souhait ils le feront quand même 

    Car cette loi vise à rendre de façon systématique le prélèvement 

    Ce qui me fait penser que nous deviendrons le vivier des chirurgiens 

    Et jusqu'ou pourraient-ils aller pour sauver un des leurs ? 

    Ou ok là je devient à moitié parano mais vu les abus y'a de quoi se poser la question 

     

    @ Monica

    Si on à le choix mais on oubli bien souvent de l'exprimer sur papier

    Généralement nos proches savent très bien ce qu'on pense, de nos désirs

    Le faite de se servir comme ça, j'avoue j'apprécie pas trop 

    Aujourd'hui puisque la médecine est capable de greffer des organes, ce sont des organes

    Si demain elle pourra greffer des membres, qui te dit qu'il aura une nouvelle loi

    Ca sera bien celle-la qui évoluera de façon automatique 

    Déjà qu'avant on était plus considéré contribuable que comme citoyen 

    Demain l'humain disparaîtra pour être défini comme frigo ambulant ^^

     

    @ Pierre 

    En parlant de sang je suppose que ta vu les infos les musulmans commence à donner ^^

    Je te rejoint j'suis contre le systématique sauf bien entendu si y'a eu souhait de le faire

    J'apparente cela à un véritable vol, pour pas dire viol 

    Pour les frais je peux te répondre 

    Quand il à fallu rapatrier mon père, c'était un dimanche matin

    N'habitant pas dans le même département l'Hôpital s'en est chargé et payé le transport

    Avec ou sans don tu aura toujours les frais d'enterrement et si ça eut te rassurer ou t'éclairer ils ne font pas compter leurs temps sur le ou les prélèvement d'organes.

     

    Je vous souhaite à tous une excellente journée 

     

    5
    Vendredi 27 Mars 2015 à 12:50

    Bonjour realkiller... Chez nous ça passe par l'hôtel de ville et on remplit une carte de donneur...  plus de demandeurs d'une greffe en effet... alors forcer la main... en douce ou pas ! Face à la mort d'un proche se voir demander un don cela déboussole un peu... dire oui ou non chacun ses décisions, mais ma foi pourquoi refuser, on ne revient pas de la mort... tu as fait un beau geste.... merci, jill

    6
    Vendredi 27 Mars 2015 à 13:30

    Bonjour,

    Non le problème c'est que je suis certainement vieux jeu ^^

    Se servir sans demander c'est bien un problème d'éducation, de respect

    Sur le fond y'a aucun soucis juste ce genre de principe qui ne passe pas 

    Bonne journée 

    7
    Vendredi 27 Mars 2015 à 19:18

    A partir du moment où les personnes de leur vivant sont consentantes, c'est leur problème. Et puis, si cela peut sauver des vies, pourquoi pas. On donne bien notre sang. Evidemment, pas dans les mêmes circonstances. Mais quand une personne est gravement malade et qu'il n'y a plus aucune alternative, pourquoi ne pourrait-elle pas bénéficier d'un don d'organes ?

    De toute façon, c'est toujours un problème d'éthique.. comme l'euthanasie.. etc.. etc..

    8
    Vendredi 27 Mars 2015 à 19:20

    La profanation est un acte de violence. Dans le cas de dons d'organes, c'est pour sauver des vies, non pas pour les massacrer.

    9
    Samedi 28 Mars 2015 à 07:05

    Bonjour Vanillette

    Pour ton premier commentaire j'suis entièrement d'accord

    Et a titre d'info je suis pour l'euthanasie 

    Par contre pour ce que tu a rajouter je vois pas trop la différence entre profanation et l'ablation 

    Vu que le don d'organes s'opère quand la personne est encore en vie mais cliniquement morte

    C'est un peu comme :

    Si on prenait ta voiture sous prétexte que tu soit cloué au lit

    Mais si c'est effectivement ton choix, pourquoi pas erf

     

    Je trouverai normal qu'avant de prendre ou de se servir la moindre des choses serait de demander 

     

    Bonne journée :-)

    10
    monica-breiz
    Samedi 28 Mars 2015 à 13:09
    je passe te souhaiter un bon week -end le mien est déjà commencé
    il fut sportif ce matin
    donc je fait un break vu que la pluie arrive rires
    @ kenavo (^^)
    amicalement
    11
    Samedi 28 Mars 2015 à 13:39

    Bonjour 

    Merci à toi également wink2

    Week-end boulot et repos pas avant Mardi

    J'ai oublié ce que le mot sport voulait dire ^^

    Bonne soirée Monica 

    12
    Lundi 30 Mars 2015 à 09:13

     Un sujet qui me tient à coeur ! Je suis pour être euthanasiée et j'ai longtemps été pour le don d'organe. Ce sont les dérives qui font peur et avec cette loi, les nantis et le copinage risquent fort d'évincer les malades qui en auraient le plus besoin. L'humanité redevient une société de charognards !  Belle semaine

    ( Je n'arrive pas à m'abonner à ta newsletter  ) 

    13
    Lundi 30 Mars 2015 à 16:41

    Idem, et sur toute la ligne

    Il aura des dérives, c'est certains comme pour le sang contaminé

    Il aura aussi des priorités et si pénurie respecteront-il le droit de vie du voisin ?

    Comme la priorité faite sur les vaccins en cas d'une guerre bactériologique

    Et ça va à l'encontre de la base de nos valeurs, de cette égalité

    Nous sommes pas une marchandise qu'on sacrifie souvent pour un égo

    Le corps est une propriété individuelle que seul son propriétaire en à la charge

    Et le rendre public c'est une violation au respect sur la personne 

    Avant de prendre ou de se servir la moindre des choses est de demander 

    Si pas de réponse ou de souhait émis ça devrais être NIET 

     

    Pour la newletter vu que j'ai pas grand chose à dire il ma pas semblé nécessaire d'en avoir une

    14
    Mardi 12 Mai 2015 à 23:12

     

    Entièrement d'accord avec toi. Chacun devrait pouvoir choisir de faire ce que bon lui semble avec son propre corps.

    Quand tu parles de viol, eh bien c'est exactement ce que je ressens... Prendre un organe sans l'accord de la personne et CONTRE l'avis de la famille...??? C'est odieux!

    15
    Mardi 12 Mai 2015 à 23:57

     

    Cool au moins on est d'accord sur un point happy

    On ma toujours dit que prendre sans demander était un vol 

    Et vu qu'il faut nous dépecé pour prendre alors OUI c'est un viol ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :